Tunisie : Les médecins interdits d’intervenir dans les médias sans autorisation du ministère

Dans un mémorandum adressé à ses perspectives, le ministère de la Santé a annoncé que le traitement avec les médias écrits, visuels et audio, en plus des sites de médias sociaux ouverts au public, se fait exclusivement pour ceux qui en sont chargés.

Sur cette base, le ministère a averti que toute interaction des cadres et agents avec les médias et les réseaux sociaux est soumise exclusivement et au préalable à une autorisation.

Et d’ajouter que tout contrevenant est considéré fautif et peut être poursuivi sur les plans disciplinaire et pénal, si nécessaire, conformément à la réglementation en vigueur.

La décision exclut les hauts fonctionnaires du ministère, les directeurs régionaux de la santé, les directeurs généraux des établissements de santé et les chefs de service hospitalier.

Commentaires:

Commentez...