Hechmi Louzir : « Le vaccin AstraZeneca sera administré aux personnes de plus de 60 ans »

CP : Reuters

Le vaccin AstraZeneca est encore au cœur des accusations et d’une polémique dans le monde, et en Tunisie. Rejetées par les professionnels de la santé, les doses seront administrées à une catégorie présentant moins de risques, selon les responsables.

Le directeur de l’Institut Pasteur et le chef du comité de direction de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, Hechmi Louzir a annoncé que les doses du vaccin AstraZeneca seront administrées aux personnes âgées de plus de 60 ans.

D’un ton rassurant, Louzir a expliqué sur Watania 1 que ce vaccin n’a aucun effet sur cette tranche d’âge, ajoutant que les doses seront administrées au cours de la troisième semaine de ce mois.

Le ministre de la santé Faouzi Mahdi avait indiqué à ce sujet que le comité de veille pharmacologie relevant du comité scientifique de lutte contre le coronavirus a recommandé l’utilisation du vaccin AstraZeneca notamment pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Mahdi avait souligné à ce propos lors d’une conférence tenue sur la situation pandémique dans le pays que la Tunisie a décidé l’utilisation de AstraZeneca conformément aux consignes du comité de veille pharmacologique et les recommandations de l’organisation mondiale de la santé OMS et l’agence européenne des médicaments.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Union nationale des professionnels de la santé Mohamed Aouinet, a affirmé le refus des professionnels de santé de recevoir le vaccin AstraZeneca, appelant le ministère de la Santé et le comité scientifique à fournir des explications sur les effets secondaires de ce vaccin.

Et d’ajouter que ce vaccin suscite de grandes inquiétudes, surtout qu’un certain nombre de pays occidentaux en avaient interdit l’utilisation.

Commentaires:

Commentez...