Transparence et bonne gouvernance dans la santé : Le projet « Saha » lancé

Le projet « Saha » s’inscrit dans le cadre de la transparence, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dans le secteur de la santé.

Financé par l’ambassade des Etats Unis en Tunisie moyennant un budget de 13,5 millions de dinars, il comporte plusieurs activités qui contribueront de manière directe ou indirecte à l’amélioration des capacités du secteur de la santé afin de pouvoir faire face aux crises sanitaires et aux épidémies.

C’est ainsi, que le ministère de la Santé a conclu, ce lundi 29 mars 2021, un mémorandum d’entente avec le Centre international pour l’entreprise privée (CIPE) portant sur le lancement de ce projet.

Le mémorandum d’entente, qui s’étend sur une période de trois ans, a été signé conjointement par le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, et le président du CIPE, Ali Ayadi, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis.

Il porte sur l’amélioration des techniques de gestion du stock de médicaments et le renforcement du cadre juridique outre la formation des équipes médicales afin qu’elles soient capables de faire face à toutes les situations d’urgence.

Il s’agira d’élaborer un guide pour la gestion des crises sanitaires et de renforcer la formation du corps médical et paramédical outre le développement d’un système électronique de gestion des médicaments et des produits pharmaceutiques.

A cette occasion, David Blome a rappelé que le gouvernement des Etats Unis s’est engagé à fournir 4 milliards de dollars à 92 pays, dont la Tunisie, pour les aider à acquérir les vaccins contre le coronavirus signalant que la Tunisie recevra au cours des prochains mois 4,3 millions de doses.

Le 23 février dernier, la Tunisie a d’ailleurs reçu, des aides et des équipements médicaux de la part des Etats-Unis. Estimées à 4 millions de dollars, ces aides sous forme d’équipements médicaux, comportent notamment 55 réfrigérateurs destinés au stockage des vaccins, 270 générateurs d’oxygène, 110 appareils de désinfection, 20 unités de traitement des eaux et autres.

Commentaires:

Commentez...