Vaccination en Tunisie : Manquements à gogo, selon I Watch !

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 28 mars, l’ONG I Watch a accusé de multiples dépassements dans la campagne de vaccination contre le coronavirus.

L’ONG qui s’est lancée dans une opération d’observation de cette campagne, affirme que l’ordre de priorité fixé par le ministère de la Santé n’est pas respecté dans de nombreux centres de vaccination.

« Du personnel de la santé, parmi les administratifs ainsi que des médecins esthétiques, des vétérinaires et des étudiants en médecine résidant à l’étranger ont été vaccinés en priorité », a-t-on averti.

L’ONG a ajouté qu’au moment de la vaccination aucun contrôle des personnes à vacciner n’est fait à l’exception de la présentation du SMS de convocation.

Dans ce sens, I Watch appelle le ministère de la Santé à intervenir pour mettre fin à ces formes de favoritisme.

Le chef de la campagne de vaccination et membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus Hechmi Louzir, a reconnu que le rythme du processus de vaccination qui a débuté le 13 mars est lent, par rapport au nombre de personnes inscrites.

Ceci nécessite, selon lui, une augmentation du nombre de centres de vaccination notamment dans les grands gouvernorats, compte tenu de la hausse du nombre d’inscriptions sur la plateforme «Evax».

Commentaires:

Commentez...