Grève sauvage à la SNCFT : Les trains toujours paralysés


Une grève inopinée frappe la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) depuis hier mardi 24 mars. En effet, sans préavis, les agents et cadres de la Société nationale des chemins de fer tunisiens sont entrés en grève paralysant le transport des voyageurs et des marchandises, qui a été suspendu sur toutes les lignes.

La grève se poursuit au matin de ce mercredi 24 mars, et le trafic des trains des voyageurs et des marchandises est toujours paralysé.

Le responsable de communication au sein de la SNCFT Hassan Miadi, a fait savoir que la direction de la compagnie est en négociations avec les parties syndicales pour trouver une issue à cette crise.

Il a fait savoir que cette grève intervient surtout en signe de protestation contre le non versement de la prime de fin d’année.

Le ministre des Transports et de la Logistique Moez Chakchouk s’est dit surpris par cette grève inopinée observée par les agents de la SNCFT.

Ce n’est pas la première fois que les agents et cadres de la SNCFT entrent en grève inopinée. A maintes reprises, le trafic des trains a été paralysé par de telles grèves laissant les voyageurs dans des conditions extrêmement difficiles.

Commentaires:

Commentez...