Abir Moussi empêche Rached Ghannouchi de présider le parlement

La présidente du Parti Destourien Libre (PDL) Abir Moussi a organisé, ce mardi 16 mars 2021, une manifestation au sein de l’ARP pour dénoncer les agissements de Seifeddine Makhlouf.

Accompagnée des différents députés de son bloc parlementaire, Abir Moussi a appelé Rached Ghannouchi à quitter le parlement. « Qu’il emmène son fils (Seifeddine Makhlouf) et qu’il parte, non au terrorisme à l’ARP », a-t-elle crié, munie d’un mégaphone.

Elle a appelé également le parquet à lever l’immunité de Rached Ghannouchi et de Seifeddine Makhlouf « pour liens avec le terrorisme ».

Elle également appelé tous les députés à signer la pétition portant sur la motion de retrait de confiance à Rached Ghannouchi.

Une vive tension s’est installée ce lundi 15 mars à l’aéroport Tunis-Carthage lorsque le député de la Coalition Al-Karama Seifeddine Makhlouf est intervenu pour laisser passer une femme fichée S17.

Un accrochage entre les députés de cette coalition et les agents de sécurité a eu lieu, les syndicats sécuritaires évoquent même des actes d’agression contre un agent de sécurité.

Sur fond des événements survenus hier lundi 15 mars à l’aéroport Tunis-Carthage suite aux agissements du député Seifeddine Makhlouf ayant voulu faire voyager de force une femme fichée S17, le chef du gouvernement Hichem Mechichi s’est déplacé dans la nuit d’hier audit aéroport.

Commentaires:

Commentez...