Sami Bouajila remporte le César 2021 du Meilleur acteur pour son rôle dans « Un fils »

Sami Bouajila César 2021
Sami Bouajila, César 2021 du Meilleur acteur

Après avoir remporté les prix du Meilleur acteur pour son rôle dans le film Un fils (2019), réalisé par Mehdi Barsaoui, au Festival de Venise (section Horizons), au Festival International du film de Hainan (Chine) et aux Lumières de la Presse Etrangère (26ème édition), Sami Bouajila vient de remporter le César 2021 du Meilleur acteur, toujours pour ce même rôle.

Sami Bouajila César 2021
Sami Bouajila et son trophée du César 2021 du Meilleur acteur.

En recevant son trophée, Sami Bouajila a prononcé un discours très émouvant, rendant hommage à son père.

« J’ai souvent l’impression que les rôles nous choisissent plus qu’on ne les choisi.

Quand j’ai commencé le tournage d’Un fils qui parle de la filiation, je venais juste de raccompagner mon père sur sa terre natale, dans laquelle il repose désormais.

On a tourné le film dans le désert de Tataouine à quelques kilomètres de la frontière libyenne, où dans les années 40, mon père alors âgé d’une dizaine d’années, traversait clandestinement cette même frontière avec son père pour rejoindre le village natal de mon grand-père que je n’ai jamais connu. Toute sa vie il m’a raconté ce périple… jusqu’à la fin… ça revenait… Il me racontait le désert, les passeurs, la fatigue, et surtout la stupeur de se réveiller un matin sans son père, qui pour aller plus vite et craignant les rafles, l’avait laissé aux bons soins d’un passeur jusqu’à son retour.

En y repensant aujourd’hui, j’ai le sentiment que tout ceci m’habitait. Le personnage s’est invité en moi. Il m’a inspiré son désarroi, ses regards, son amour. Je l’ai habité. Je lui ai donné mon souffle, mon énergie…. Mehdi Barsaoui le metteur en scène et Najla Ben Aballah, ma partenaire, ont fait le reste, et avec eux je partage ce prix. Et je voudrais citer rapidement les producteurs et les distributeurs qui sont vraiment les aventuriers des temps modernes et sans qui ce film et tant d’autres films n’auraient pas vu le jour: Habib Attia, Chantal Fisher, Marc Irmer, Sarah Chazelle et tous les gens de Jour2fête. »

 

Un fils, le premier long métrage de fiction de Mehdi Barsaoui, a fait une très belle carrière dans les divers festivals de cinéma dans lesquels il a été sélectionné, en particulier au Festival International du Film du Caire en novembre 2019 où il avait remporté le Prix Spécial du Jury Salah Abou Seif, le Prix UNFPA (Fonds des Nations unies pour la population) et le Prix du meilleur film arabe, toutes sections confondues.

Neïla Driss

Commentaires:

Commentez...