Tunisie : Plus de 25 mille ouvriers affectés par le coronavirus

 

« Les chiffres faisant état de près de 200 mille personnes au chômage en raison du Coronavirus sont erronés », souligne Mohamed Trabelsi.

Le ministre des Affaires sociales a dévoilé que la pandémie a touché plus de 25.600 ouvriers lors des 9 mois premiers de l’année 2020, soit en perdant leur poste de travail soit à cause d’une baisse du nombre des heures du travail.

40% de ces ouvriers, soit 11.193 ouvriers, sont concernés par la baisse du travail, a-t-il indiqué, rappelant que le nombre des ouvriers licenciés était de l’ordre de 6530 ouvriers durant les 9 premiers mois de l’année 2019 et près de 3260 ouvriers de la même période en 2018.

Pour ce qui est secteur irrégulier, un des métiers liés au mouvement du marché et à l’activité économique du pays, il reste l’un des plus affecté selon le ministre.

Lors de son audition à l’APR, Trabelsi a fait savoir hier, mardi 16 février 2021, que les mesures prises afin de lutter contre la propagation du coronavirus ont eu des répercussions négatives essentiellement sur les ouvriers dans ce secteur qui rassemble 35% de l’ensemble de la force de travail en Tunisie.

En octobre dernier, Bechir Boujidi, membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) avait déclaré que le secteur privé a perdu des centaines de petites et moyennes entreprises à cause de l’épidémie.

« 35% des petites et moyennes entreprises sont dans une situation difficile et sont menacées de fermeture et d’extinction », avait-t-il ajouté, dévoilant la perte de 165 mille emplois lors de la première vague du Coronavirus en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...