Semences avariées à Béja : Le pôle judiciaire et financier se saisit de l’affaire

Le pôle judiciaire économique et financier s’est saisi de l’affaire des semences avariées, dans laquelle 10 fonctionnaires du gouvernement, dont un ancien ministre de l’Agriculture, sont impliqués.

Cette affaire porte notamment sur des soupçons de corruption, de non-protection des produits agricoles et de conflits d’intérêts dans la conclusion d’accords, selon les déclarations du porte-parole officiel du ministère public, Mohsen Dali.

S’exprimant à l’agence TAP, il a rappelé que le tribunal de première instance de Baja avait ouverte une enquête sur l’affaire et a décidé d’interdire les voyages à six fonctionnaires, dont un ancien Ministre de l’agriculture.

Le dossier a été transféré du tribunal de Baja au pôle judiciaire, en raison de la « complexité de l’affaire », selon Dali.

Commentaires:

Commentez...