Kebili : Appels à une visite gouvernementale pour mettre fin aux mouvements de protestation

Le gouvernorat de Kébili vit au rythme des mouvements de protestation depuis plus de quatre mois et pour mettre fin à cet état de tension, l’Union régionale du travail de Kébili, a appelé, samedi 13 février 2021, à la nécessité de programmer une visite d’une délégation gouvernementale avant fin février 2021.

Une visite qui aura pour objectif principal d’examiner le problème du report de la mise en œuvre de l’accord de 214 points conclu le 26 août 2017, pour mettre fin à cet état de tension que vit la région.

Cet accord avait été signé entre le ministre des Affaires Sociales, Mohamed Trabelsi et des représentants des coordinations des sit-in de Douz, d’El Faouar, d’El Kâlaa, de Souk El Ahâd et de Kébili ville, pour mettre fin aux sit-in organisés depuis plus de quatre mois devant les sièges de compagnies pétrolières.

Plusieurs points ont été évoqués lors d’une réunion entre le secrétaire général adjoint de l’URT de Kébili, Abdeljalil Bouazza et le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’infrastructure et des Affaires locales par intérim, Kamel Doukh.

  • La nécessité de renforcer l’administration régionale avec des moyens matériels et humains, afin qu’elle soit en mesure de mener les projets publics programmés ou en cours de réalisation dans la région
  • Faire avancer le processus de développement dans le cadre du plan quinquennal 2021-2025
  • Le projet de création d’une bretelle reliant le gouvernorat de Gabès à la région El Matrouha ( délégation de Rjim Maatoug), afin de renforcer les échanges commerciaux avec le Sud de l’Algérie
  • L’examen des différents problèmes des municipalités de la région, notamment en termes d’infrastructures et de pénurie de ressources humaines et matérielles. A ce titre, les présidents des neuf municipalités du gouvernorat de Kébili ont mis l’accent sur la priorité d’examiner certaines questions qui doivent être traitées de toute urgence
  • Le problème des décharges anarchiques, dont le nombre dépasse 52 décharges et qui collectent plus de 45 tonnes de déchets ménagers par jour en plus des déchets de construction d’où un appel à la création d’une décharge finale contrôlée, dans le gouvernorat
  • Résoudre le problème de l’assainissement et rechercher la possibilité de généraliser le réseau aux différents agglomérations, appelant à l’adoption du traitement tertiaire à la station d’épuration de Kébili, qui permettra de réduire les impacts environnementaux de cette station sur les villages voisins

Le ministre Kamel Doukh a souligné, lors de cette séance, que des fonds exceptionnels de 200 mille dinars avaient été précédemment programmés pour le conseil régional du gouvernorat, pour aider les municipalités dans le domaine de la propreté, tout en mettant l’accent sur la détermination du ministère à honorer ses engagements précédents.

En outre, une séance de travail a été programmée pour examiner la mise en œuvre de certaines interventions parmi le programme de logement social, notamment après la mise à disposition du terrain de construction à cet effet, ainsi que la fourniture d’une subvention de 50% aux municipalités nouvellement créées pour préparer un modèle d’aménagement urbain.

Commentaires:

Commentez...