Le maire de Bizerte met fin au prélèvement sur salaire des cotisations syndicales de l’UGTT


Dans une décision surprenante, le maire de Bizerte Kamel Ben Amara annonce avoir mis fin à la retenue automatique sur salaires des employés de la mairie liée aux adhésions syndicales.

S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM, il affirme que cette décision est justifiée par sa volonté à concrétiser le pluralisme syndical et à laisser le choix aux employés d’adhérer aux syndicats qu’ils préfèrent.

« Je voudrais libérer l’œuvre syndicale », a-t-il déclaré ajoutant que même s’il est membre du parti Ennahdha, cette décision n’est pas politique.

En 2015, l’ancien chef du gouvernement Habib Essid, avait publié une circulaire accordant à toutes les organisations syndicales en Tunisie, le droit de prélèvement sur salaire.

Selon la circulaire 22 du 16 novembre 2015, la Confédération générale tunisienne du travail (CGTT) et l’Union des travailleurs de Tunisie (UTT), pourront procéder au prélèvement des cotisations syndicales au titre de la période restante de 2015.

L’UGTT, qui voit ainsi, son « monopole » menacé, a réagit par la voix de son porte-parole, Sami Tahri : « La signature par le chef du gouvernement de cette circulaire, au moment ou un litige oppose l’UGTT à l’Union Tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) au sujet des majorations salariales dans le secteur privé, constitue une prise de position du gouvernement pour faire pression sur la centrale syndicale », avait-il estimé.

Commentaires:

Commentez...