Iyadh Elloumi à Kais Saied : « Le Parlement peut retirer la confiance au chef de l’Etat »

Le député du bloc Qalb Tounes, Iyadh Elloumi, a mis en garde le président de la République, Kais Saied contre la violation de la Constitution.

Dans un ton menaçant, Elloumi a noté, ce mardi 26 janvier 2021, que la Constitution accorde à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) le pouvoir de retirer la confiance au chef de l’Etat en cas de manquement grave.

Et de souligner que le Chef du gouvernement est autorisé, par la Constitution, à changer de gouvernement ou à proposer un remaniement ministériel.

La déclaration du député vient en réponse aux propos du président de la République qui, hier, s’est clairement opposé au remaniement ministériel.

Le chef d’Etat a estimé que le remaniement ministériel n’a pas respecté les dispositions de la Constitution, notamment en ce qui concerne sa discussion dans un conseil de ministres, rappelant qu’il n’a pas été consulté à ce sujet.

Il a dans ce contexte affirmé que les ministres liés à des dossiers de justice ou à des conflits d’intérêts ne pourront pas prêter serment. « Prêter serment est une procédure fondamentale », a-t-il également rappelé.

Commentaires:

Commentez...