Coronavirus et arrestations : L’UGET boycotte la rentrée universitaire

Les échos des mouvements de protestation se poursuivent, cette fois-ci, en milieu universitaire.

La rentrée universitaire, prévue ce lundi 25 janvier 2021 a été marquée par un boycott organisé par l’union générale des étudiants de Tunisie (UGET) qui revendique la libération des étudiants arrêtés lors des mouvements protestataires.

Et de souligner son soutien à tous les mouvements de protestation observés dans les différentes régions du pays contre les politiques de marginalisation et d’appauvrissement.

L’union a également appelé à condamner les agresseurs des étudiants qui manifestaient pacifiquement et à reporter la rentrée universitaire en l’absence des mesures préventives minimales contre le coronavirus.

Commentaires:

Commentez...