ARP : L’état de santé des députés en grève de la faim se détériore

Trois députés du bloc démocratique, qui observent actuellement une grève de la faim, ont vu leur état de santé se détériorer, a fait savoir, ce vendredi 15 janvier 2021, le bloc.

« Des médecins urgentistes sont intervenus, à deux reprises, ce matin, à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), en raison de la détérioration de l’état de santé de Samia Abbou (112 heures en grève de la faim), Amal Saïdi (96 heures) et Zied Ghanney (72 heures) », a indiqué le bloc parlementaire sur sa page Facebook.

Ces trois députés, auxquels il faut ajouter la députée Mounira Ayari, ont entamé une grève de la faim pour revendiquer une réaction du président de l’ARP, Rached Ghannouchi, afin qu’il publie un communiqué dénonçant la violence des députés de la coalition Al-Karama au parlement.

Rappelons que les élus du bloc démocratiques (38 sièges) ont également entamé, le 8 décembre dernier, un sit-in illimité au parlement, suite aux incidents de violence, survenus le 7 décembre et l’agression du député Anouer Bechahed par des élus du bloc Coalition Al Karama.

Par ailleurs, une commission d’enquête sur les évènements du 7 décembre dernier a été formée et devait entamer ses travaux, mercredi 13 janvier 2021 après une première réunion avec le président de Parlement, Rached Ghannouchi.

Cette commission doit enquêter sur les évènements survenus le 7 décembre dernier lorsque des députés en sont venus aux mains.

Une violente bagarre avait éclaté entre des députés de la Coalition Al Karama et ceux du Courant démocratique à l’extérieur de la salle de la plénière. Une bagarre qui s’est déclenchée après qu’un député d’Al Karama ait agressé physiquement un député du Bloc démocratique.

Commentaires:

Commentez...