Tunisie : Vols suspendus avec la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Australie et l’Afrique du Sud

La nouvelle souche du coronavirus découverte en Angleterre, s’est propagée rapidement dans plusieurs pays dans le monde. La Tunisie qui avait annoncé avoir suspendu ses vols avec la Grande-Bretagne pour éviter tout risque de contamination sur son sol, a également suspendu ses vols avec d’autres pays.

En effet, selon le ministre de la Santé, la Tunisie suspend actuellement ses vols avec la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Australie et l’Afrique du Sud, pour prévenir la contamination par la nouvelle souche du coronavirus.

Evoquant un dernier vol en provenance de la Grande-Bretagne juste avant la décision de suspendre les liaisons aériennes avec ce pays, le ministre a affirmé, sur les ondes de Mosaïque FM, que huit cas confirmés ont été découverts dans les rangs des voyageurs de ce vol, dont trois touristes britanniques. « Les analyses sont actuellement en cours pour déterminer s’il s’agissait de la nouvelle souche du coronavirus ou non « , a-t-il ajouté.

Le directeur régional de la santé à Monastir, Hammouda Bebba, a confirmé qu’une femme de retour de Grande-Bretagne est soupçonnée d’être contaminée par la nouvelle souche du Coronavirus. Originaire de la ville de Ksar Helal, elle était de retour avec son fils de 12 ans, ils se trouvent actuellement en isolement à leur domicile et sous la supervision des unités sécuritaires.

Dans un communiqué rendu public, le 24 décembre 2020, le ministère de la Santé avait annoncé de nouvelles mesures propres aux voyageurs en provenance de pays où la nouvelle souche du coronavirus a été découverte.

Ces individus doivent fournir impérativement un test RT PCR négatif 72 heures précédant le vol. Au point d’arrivée, ils seront soumis à un test rapide, s’ils sont positifs, ces individus seront admis dans des centres spécialisés, et dans le cas contraire ils seront soumis au confinement obligatoire dans un hôtel à leur charge pendant deux semaines.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est prononcé sur la nouvelle souche du coronavirus découverte récemment en Grande-Bretagne. Pour l’OMS même s’il s’agit d’une variante plus rapide et plus efficace du virus, « elle ne représentait pas une situation hors de contrôle ».

Le gouvernement britannique avait annoncé samedi 19 décembre le reconfinement de Londres, du sud-est de l’Angleterre et d’une partie de l’est, contraignant plus de 16 millions d’habitants à rester chez eux et à renoncer aux fêtes de fin d’années. La Tunisie avait suspendu ses vols avec la Grande-Bretagne jusqu’à nouvel ordre.

Fortement plus contagieuse 

Selon une étude mise en ligne, jeudi 24 décembre 2020, la nouvelle souche du coronavirus détectée au Royaume-Uni serait beaucoup plus contagieuse. Le nouveau variant du coronavirus serait « 50% à 74% » plus contagieux.

La souche mutée de coronavirus qui s’est propagée à travers le Royaume-Uni entraînera probablement des niveaux plus élevés d’hospitalisations et de décès l’année prochaine, dévoile l’étude publiée par London School of Hygiene and Tropical Medicine.

La porte-parole du ministère de la Santé Nissaf Ben Alaya avait affirmé dans ce contexte que 40 souches de ce virus ont été découvertes en Tunisie, mais ne sont pas toutes différentes de la souche initiale. « Ce sont des souches normales semblables à la souche initiale, mais le virus a connu de multiples variations en Tunisie », a-t-elle rassuré.

Toujours selon Ben Alaya, la nouvelle souche découverte en Grande-Bretagne n’a pas été détectée en Tunisie, elle présente, selon ses dires, une grande vitesse de propagation.

Commentaires:

Commentez...