Majel Belabbes : La société « Sergaz » se trouve dans une zone militaire fermée, rappelle la Défense

Protestations, tirs de sommation et blessures… La région de Majel Belabbes connait des protestations qui ont mal tourné.

Le ministère de la Défense nationale a déclaré que le quartier d’Awled Marzouk de la délégation de Majel Belabbes à Kasserine a été témoin de manifestations de certains habitants dans l’après-midi d’hier, jeudi 17 décembre 2020.

Ces mouvements de protestation ont été organisés par des habitants qui appelaient à l’amélioration des conditions de vie, mais se sont transformés en une tentative de prise d’assaut du siège de la Société de Service du Gazoduc Transtunisien (Sergaz) qui gère les conduites de gaz naturel qui traversent le gouvernorat.

Confrontés à l’interdiction d’entrer, les manifestants ont procédé au jet de pierres et de cocktails Molotov, ce qui a causé la blessure de quatre militaires, annonce le ministère.

« Cela a forcé les unités militaires à tirer des coups de feu en l’air pour disperser les manifestants », ajoute-on.

Et de rappeler que la société « Sergaz » et la station de pompage sont situés dans une zone militaire fermée et que la présence de citoyens y est interdite.

Commentaires:

Commentez...