« Qui dit immigration clandestine, dit aussi terrorisme » : Hichem Mechichi sommé de présenter ses excuses

« Qui dit immigration clandestine, dit aussi terrorisme »… Cette déclaration du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi lors d’une interview accordée à France 24, suscite la polémique.

Une grosse polémique qui a poussé certains partis politiques à réagir avec virulence. C’est le cas du Courant démocrate, qui a condamné, dans un communiqué publié ce mercredi 16 décembre 2020, la déclaration du Chef du gouvernement.

Attayar appelle même lHichem Mechichi à présenter ses excuses suite à cette déclaration jugée « choquante » et qui, selon le communiqué, « alimente la stigmatisation dont souffrent beaucoup de Tunisiens à l’étranger et motive les thèses de l’extrême droite ».

Il est vrai que dans sa déclaration, Hichem Mechichi est allé jusqu’à déclarer que l’immigration est étroitement liée au terrorisme. « Qui dit immigration clandestine, dit aussi terrorisme », a-t-il déclaré à la surprise de Marc Perelman, le journaliste français qui l’interviewait.

Des propos jugés indélicats de la part d’un haut responsable censé représenter tout un Etat, une politique et un peuple.

Commentaires:

Commentez...