Congrès de l’AIMF : Les maires francophones en conclave à Tunis

Tunis accueille, aujourd’hui et demain, le Congrès de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) en présence de 130 délégations de maires et de partenaires internationaux venant de 33 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe.

Le Congrès de l’AIMF qui comprendra un Colloque sur Ville et numérique, la réunion du Bureau de l’association ainsi qu’une Assemblée générale, a démarré ce mercredi 9 décembre 2020 avec la présence de Souad Abderrahim, maire de Tunis, Chawki Gaddès, président de l’Instance nationale de protection des données personnelles, Henri Verdier, Ambassadeur de France pour le numérique, Anne Hidalgo, présidente de l’AIMF et maire de Paris et Koen Doens, Directeur général de la Direction du Développement et de la Coopération, Devco, commission européenne.

Un congrès basé sur le thème « Villes en développement et numérique: comment tenir les promesses de l’innovation », mais plusieurs autres thèmes seront abordés comme le data, le logement, la santé, l’éducation, la mobilité… La rencontre de Tunis sera surtout l’occasion de faire le bilan des actions engagées par l’AIMF en 2020 pour soutenir les plans de riposte des villes face à la Covid-19.

Le Bureau de l’association examinera en outre le programme d’appui aux villes pour la réalisation de projets de développement urbain. Il se prononcera sur l’attribution de plus d’un million d’euros de subventions pour 14 projets qui permettront d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, mais aussi de dynamiser l’entrepreneuriat.

L’Assemblée générale réunie le 10 décembre procèdera à l’élection d’un nouveau Bureau de l’association, pour 2 ans. Elle validera également le lieu et le thème du Congrès 2021 de l’association.

Commentaires:

Commentez...