Le film « L’homme qui a vendu sa peau » aux JCC 2020

L'homme qui a vendu sa peau aux JCC 2020

 

Après avoir remporté le Prix Edipo Re et le Prix du Meilleur acteur pour le jeune syrien Yahya Mahayni à la Mostra du Cinéma de Venise en septembre 2020 où il avait été projeté en première mondiale dans la section Orrizonte, le Prix du Meilleur film arabe au Festival du Film d’El Gouna dont il a été le film d’ouverture, le Prix du Meilleur scénario au Festival international du film de Stockholm,  et après avoir été choisi pour représenter la Tunisie à l’Oscar du Meilleur Film International aux Oscars 2021, le film The Man Who Sold His Skin-L’homme qui a vendu sa peau, écrit et réalisé par Kaouther Ben Hania sera enfin présenté, en première, au public tunisien le 19 décembre 2020 dans le cadre de la 31ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage qui se tiendra du 18 au 23 Décembre. Il sera par la suite distribué dans les salles tunisiennes à partir du 13 Janvier 2021, bien sûr, sauf imprévu dû à la pandémie de la Covid 19.

L’homme qui a vendu sa peau, dont l’affiche française a été dévoilée hier, sortira en France, à partir du 16 décembre 2020 dans les salles de cinéma, dont la réouverture est prévue pour le 15 décembre si la situation sanitaire le permet, et ce après près de 2 mois de fermetures.

L'homme qui a vendu sa peau
L’affiche française du film L’homme qui a vendu sa peau

Synopsis :
Pour échapper à la guerre, Sam Ali, un jeune Syrien sensible et impulsif, a quitté son pays pour le Liban. Pour pouvoir voyager en Europe et vivre avec l’amour de sa vie, il accepte de se faire tatouer le dos par l’un des artistes contemporains les plus sulfureux du monde. Transformant son propre corps en une œuvre d’art prestigieuse, Sam se rendra toutefois compte que sa décision pourrait en réalité signifier autre chose que la liberté.

L’homme qui a vendu sa peau a été tourné en partie en Tunisie, avec dans les rôles principaux la belle actrice italienne Monica Bellucci et le jeune acteur Yahya Mahayni.

Neïla Driss

Commentaires:

Commentez...