Un Tunisien aux Emirats se porte volontaire pour se faire injecter un potentiel vaccin contre le coronavirus

Ghazi Khanchouch est un jeune Tunisiens qui réside aux Emirats arabes unis où il enseigne la musique auprès du ministère émirati de l’Education. Il s’est porté volontaire pour se faire injecter un potentiel vaccin contre le coronavirus.

Il a été soumis à plusieurs tests avant de recevoir la dose. « Après l’injection, un suivi médical rapproché m’a été imposé durant quelques heures », a-t-il déclaré ce mercredi 21 octobre 2020 sur Jawhara fm, ajoutant qu’il subira un second examen médical 40 jours après la date de prise du vaccin.

Il a ajouté que de nombreux Tunisiens résidant aux Emirats arabes unis l’avaient contacté et se sont enquis des procédures suivies pour recevoir ce vaccin chinois.

Commentaires:

Commentez...