La direction des services vétérinaires dénonce le massacre de chiens à Djerba

La direction générale des services vétérinaires relevant du ministère de l’Agriculture a condamné le massacre survenu le 22 juillet 2020 dans un refuge de chiens à Djerba.

Dans un communiqué publié ce vendredi 24 juillet 2020, on estime que ce qui s’est passé représente une « attaque odieuse contre les animaux et contre l’humanité dans son ensemble ».

Il s’agit également d' »une violation des lois nationales et des traités internationaux relatifs à la protection des animaux ».

La direction a indiqué que ses intérêts s’étaient déplacés sur place pour inspecter l’accident et prendre les mesures nécessaires conformément à la loi sans procéder à la fermeture du refuge.

Notons que trois personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire des chiens sauvagement massacrés par des inconnus, à Djerba.

Selon une activiste de la société civile et membre de l’Association de Protection des Animaux de Tunisie (PAT) une enquête a été ouverte à cet effet.

Commentaires:

Commentez...