Pour Ghanim et les islamistes, le seul dieu qui vaille, c’est le pétrodollar

Wajdi Ghanim

Un seuil a été dépassé dans l’abject et l’insupportable avec les déclarations du « penseur » et idéologue islamiste Wajdi Ghanim.

S’attaquant post mortem à BCE, il a suscité une vague d’indignation et de réprobation internationale.

Il a aussi eu la stupidité de dire à haute voix ce que beaucoup d’islamistes cachent alors qu’ils le pensent et militent en ce sens.

Dire que cet homme sans humanité se pavanait en Tunisie et y prêchait l’intolérance du temps de la Troïka de sinistre mémoire.

Et dire que certains notables islamistes tunisiens et non des moindres, l’accueillaient alors en héros et libérateur.

Les propos scandaleux de Ghanim qui traduisent le fond de la pensée de beaucoup de ceux qui se présentent comme des colombes modérées auront eu l’heur de nous ouvrir les yeux sur deux choses essentielles.

Primo, ces islamistes qui insultent l’Islam sont d’abord des mercenaires dont la divinité tutélaire n’est autre que le pétrodollar.

Deusio, la Tunisie ne retrouvera la voie du progrès que lorsqu’il sera pris la mesure du cancer islamiste et de ses métastases opportunistes.

Un dernier mot: Que Wajdi Ghanim et les tartuffes de son engeance aillent au diable, leur allié naturel et leur horizon d’inhumanité.

Commentaires:

Commentez...