Sommet Arabe : La Palestine, la Syrie et la Libye au menu

Lors de son allocation à l’occasion de l’ouverture de la 30e session du sommet arabe, le Président de la République, Béji Caïd Essebsi a souligné la nécessité d’accélérer le règlement politique de la crise syrienne, appelant à soutenir le peuple syrien à surmonter cette épreuve afin de préserver l’unité, l’indépendance et la souveraineté du pays.

Le règlement de la crise syrienne contribuera, selon le chef d’Etat, à renforcer la sécurité de la région face aux infiltrations d’organisations terroristes.

Concernant la Libye, le président a de nouveau appelé au dialogue, qui représente selon lui, le moyen le plus efficace pour résoudre la crise.

« La situation en Libye reste un sujet préoccupant », a-t-il déclaré, ajoutant que l’aggravation de la situation économique en Libye aura des répercussions non seulement sur les pays voisins, mais sur toute la région.

En ce qui concerne le dossier palestinien, Caïd Essebsi a souligné que le Golan est une « terre arabe occupée illégalement avec une approbation internationale ».

Selon le président, l’occupation du Golan est illégale et contraire aux conventions internationales. Le responsable a, dans ce sens, appelé à joindre les efforts pour mettre fin à l’occupation sioniste.

Commentaires:

Commentez...