8 mars : Et si ses milliers d’enfants célébraient Essayda Alia !

C’est la voix féminine qui a bercé et enseigné toute une génération d’enfants.

Tous les dimanches matin, la radio tunisienne diffusait son inimitable Paradis des enfants, cette « Jannet el Atfal » dont nous sommes nombreux à nous souvenir.

Accompagnée de Am Rached et de l’organiste Mahmoud Thamri, Essayda Alia racontait la vie et éduquait à sa manière, avec humour et pédagogie.

Chaque dimanche, le public des enfants n’en ratait pas une miette et remettait cela la semaine suivante.

Alia Babbou a longtemps été une véritable école et une animatrice exemplaire. Elle laisse le souvenir d’une époque et d’une radio simple, conviviale voire maternelle.

Être invité au Paradis des enfants était un tel accomplissement que je connais des adultes de soixante ans et plus qui en parlent encore des décennies plus tard.

Pour moi, c’est décidé, je dédie ce 8 mars au souvenir de Essayda Alia et vous invite à lui dédier aussi une pensée en ce jour où nous célébrons les Tunisiennes et toutes les femmes.

Commentaires:

Commentez...