Tunisie : 80% des cours suspendus dans les collèges et lycées

Lassaad Yaacoubi, secrétaire général de la fédération de l’enseignement secondaire annonce que 80% des cours sont suspendus dans les collèges et lycées du pays, en raison des mouvements initiés par les élèves et a fait remarquer que les enseignant n’ont pas reçu la consigne de suspendre les cours. Toutefois, il a annoncé le maintien du boycott des examens du deuxième trimestre.

Il a, par ailleurs, démenti, les accusations du ministre de l’Education Hatem Ben Salem, selon lesquelles des représentants du syndicat auraient fait irruption dans son bureau.

Selon lui, ces accusations visent à entraver les négociations en réponse aux propos du ministre qui a accusé la fédération d’entraver ces négociations. Lassaad Yaakoubi a d’ailleurs appelé le chef du gouvernement et l’ARP à intervenir pour débloquer la situation.

Le syndicat annonce également une journée de colère, le 6 février prochain, pour exprimer son ras-le-bol, face à ce qu’il a appelé « irresponsabilité et entêtement » du ministère. Un sit-in devant le siège du ministère de l’Education a été, en outre, décidé.

Vous l’avez compris, les points de discorde entre le ministère de l’Education et le syndicat sont notamment le dossier de la retraite ainsi que les primes spécifiques. Alors que les deux parties s’échangent les accusations concernant la responsabilité de l’échec de ces négociations, les élèves continuent leur grève ouverte jusqu’à nouvel ordre.

Pour sa part, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem plaide son « innocence » en affirmant avoir présenté des propositions sérieuses, mais c’est le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi qui les a refusées obstinément.

Commentaires:

Commentez...