Yosra Mili (ex-UPL) accuse Hafedh Caid Essebsi d’avoir fait main basse sur le bureau politique de Nidaa Tounes

Yosra Mili (ex-UPL), membre du bureau politique de Nidaa Tounes a annoncé, ce mardi 22 janvier 2019, la suspension de son activité au sein du parti. Elle accuse le président de l’instance constitutive Hafedh Caid Essebsi de s’être emparé du bureau de Nidaa Tounes.

Selon elle, Hafedh Caid Essebsi s’est emparé du bureau politique de Nidaa Tounes alors qu’il est dirigé par le secrétaire général du parti Slim Riahi. Or, ce dernier est toujours en fuite à l’étranger.

Mais Mili indique que l’absence de Slim Riahi ne justifie, en aucun cas, ce qu’elle a appelé de « pratiques inadmissibles de Hafedh Caid Essebsi. D’après elle, le bureau politique est composé de douze autres secrétaires généraux et c’est à eux de prendre des décisions en l’absence de Slim Riahi, rapporte l’agence TAP.

Elle accuse notamment le président du comité politique de Nidaa Tounes d’avoir pris des décisions unilatérales notamment en ce qui concerne les nominations dans les coordinations régionales, alors que cette question relève des prérogatives de la commission électorale du parti.

Commentaires:

Commentez...