« La Dernière escale » : Russes blancs au port de Bizerte

Russes devant l’église de Bizerte
Anastasia Cherensky

A bord du cuirassé Général Alexeiev et de plusieurs autres navires, une communauté de Russes blancs, fuyant la guerre civile, s’est installée en rade de Bizerte.

Après l’exode de Crimée, la flotte était arrivée à Bizerte en décembre 1920 mais fut accueilli par le drapeau jaune qui lui signifiait sa mise en quarantaine.

La petite flotte de l’escadre impériale est restée en rade pendant une période assez longue et ce n’est qu’au début des années 1920 que les réfugiés russes qui étaient à bord ont été autorisés à s’installer dans le pays.

La plupart d’entre eux rejoignirent alors Tunis mais nombreux furent ceux qui choisirent de rester à Bizerte.

Anastasia Chirinsky raconte cette page d’histoire dans son livre « La dernière escale ».
Une histoire humaine poignante qui reste d’ailleurs à écrire…

Cuirassé de la flotte impériale

Commentaires:

Commentez...