La Coalition civile participera officiellement aux élections municipales

La Coalition civile a annoncé, ce mardi 23 janvier, sa participation aux prochaines élections municipales dans des listes communes dans 48 circonscriptions municipales.

Les partis signataires de la déclaration de la Coalition civile sont “Afek Tounes”, “Al Badil-Ettounsi”, “Machrou Tounes”, La Tunisie d’abord, “Al-Joumhouri”, “Al-Moustaqbal” (l’Avenir), “Al-Massar”, le parti du travail patriotique et démocratique, La Rencontre démocratique, le Mouvement démocrate et “Al-Moubadara”, rapporte l’agence TAP.

Ainsi, 11 partis politiques participeront aux élections municipales dans des listes communes dans plus de 45 circonscriptions municipales.

Le secrétaire général du mouvement Machrou Tounes, Mohsen Marzouk, a déclaré que cette coalition est composée d’organisations de la société civile, des personnalités indépendantes et de 11 partis politiques. Elle vise principalement à créer un vecteur d’unité pour les villes, les régions et les municipalités et éviter la dispersion des votes lors des élections.

« Les listes de la coalition sont des listes composées de représentants de partis politiques, d’organisations de la société civile et des personnalités indépendantes », a-t-il souligné, précisant que la coalition sera élargie dans une prochaine étape.

De son côté, le président du parti Afek Tounes Yassine Brahim, a évoqué la possibilité que les listes communes de la Coalition civile concernent 60 ou 70 municipalités à l’avenir, ajoutant que l’objectif de cette coalition est de « rétablir le principe réel de la politique, à savoir être aux services des citoyens ».

Pour sa part, le secrétaire général du parti Al-Joumhouri Issam Chebbi, a indiqué que la Coalition civile intervient après une coordination continue depuis un certain temps entre les différents intervenants pour offrir aux Tunisiens de nouvelles perspectives lors des prochaines municipales.

Et d’ajouter que la Coalition a laissé libre choix à ces partis politiques de participer aux échéances municipales dans d’autres circonscriptions, que ce soit dans d’autres coalitions ou dans des listes partisanes.

Issam Chebbi a fait remarquer que la Coalition civile constitue la première coalition électorale qui concerne les élections municipales après la révolution.

 

Commentaires:

Commentez...