Al-Qods : Malgré les menaces de Trump, l’ONU condamne à une large majorité la décision des USA

CP : KENA BETANCUR/AFP

L’Assemblée générale de l’ONUvient d’adopter ce jeudi 21 décembre 2017 à une large majorité, une résolution condamnant la reconnaissance par le président Américain Donald Trump d’Al-Qods, comme capitale d’Israël.

En effet, Sur les 193 pays membres, 128, y compris la Tunisie, ont voté pour cette résolution et neuf contre, 35 pays décidant de s’abstenir.
La communauté internationale renouvelle ainsi son soutien à la solution à deux Etats.

Ce vote intervient malgré les nouvelles menaces lancées par Washington ce jeudi. «Les États-Unis se souviendront de cette journée qui les a vus cloués au pilori devant l’Assemblée générale pour le seul fait d’exercer notre droit de pays souverain», a déclaré l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, avant le vote.

«Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution» financière à l’ONU, a-t-elle lancé, rapporte l’AFP.

Rappelons-le, avant le scrutin, Trump avait menacé les pays qui iraient dans le sens de cette résolution. «Ils prennent des centaines de millions de dollars et même des milliards de dollars et, ensuite, ils votent contre nous. Laissez-les voter contre nous, nous économiserons beaucoup, cela nous est égal». A-t-il menacé.

Commentaires:

Commentez...