Santé : 1830 Tunisiens vivent avec le VIH/sida

Illustration

Le nombre des personnes vivant avec le VIH/sida s’élève, en Tunisie, à 1830 jusqu’au 31 octobre 2017, a révélé, jeudi 7 décembre 2017, la coordinatrice du programme nationale de lutte contre le sida et des maladies sexuellement transmissibles au ministère de la Santé, Hayet Hamdouni.

“La moitié des cas de VIH enregistrés en Tunisie sont des personnes dont la tranche d’âge est comprise entre 25 et 44 ans”, a souligné Hamdouni, lors d’une table ronde organisée au siège du ministère, faisant savoir que les relations sexuelles non protégées représentent le principal mode de transmission de ce virus, rapporte l’agence TAP.

Vient ensuite, a-t-elle dit, la transmission par le sang, qui passe par l’utilisation de seringues déjà utilisés et qui concerne essentiellement les personnes qui se droguent par voie intraveineuse, ajoutant que la transmission de la mère à l’enfant représente 3% par an.

S’appuyant sur les estimations du programme des Nations Unies de lutte contre le Sida, la responsable au ministère de la Santé a indiqué que le nombre des cas déclarés ne représente que 60% du nombre réel des personnes vivant avec le sida en Tunisie.

A cet égard, elle a appelé à la nécessité d’intensifier les opérations de dépistage précoce notamment dans les régions intérieures afin de déceler les 40% cas restants.

Hamdouni a, par ailleurs, démenti dans une déclaration aux médias, les informations selon lesquelles les traitements contre le sida seraient en rupture de stock, affirmant qu’ils sont disponibles et gratuits.

Et d’ajouter que 33 laboratoires et 25 centres d’orientation et de dépistage anonyme sont à la disposition des malades afin de mener les analyses et examens nécessaires.

Commentaires:

Commentez...