Le comité de défense du CA dépose une plainte contre Slim Riahi pour blanchiment d’argent

Slim Riahi, ancien président du Club Africain, devra s’expliquer sur sa gestion du Club Africain qu’il a dirigé pendant cinq ans.

Maître Mohamed Hédi Laabidi, membre du comité de défense du Club Africain a annoncé, ce vendredi 1er décembre, dans une déclaration à Mosaique fm avoir déposé une plainte auprès du Procureur de la république, contre l’homme d’affaires pour «trahison, falsification, usage de faux et exploitation du CA dans le but de blanchir de l’argent».

Il a précisé que Slim Riahi a profité de la situation du Club Africain en 2012 afin de créer deux sociétés avec ses enfants mineurs et a ouvert un compte courant en son nom, faisant croire aux parties concernées qu’il s’agit du compte bancaire du club.

L’avocat a souligné que Slim Riahi est concerné par une plainte fondée sur la Loi antiterroriste et de prévention contre le blanchiment de capitaux, qui énonce la nécessité d’appliquer la loi comptable en cours pour les comptes et les dépenses du budget financier et annuel.

« Slim Riahi commis de nombreux délits pénaux puis il a présenté sa démission au bout de cinq ans et nous nous sommes rendus compte qu’il avait commis de nombreux crimes qui sont punis par la loi.

Nous avons découvert que ce monsieur détient un compte courant censé être celui du club mais qui est en réalité le sien, dans lequel sont versés les montants des transactions de vente des joueurs et ce que nous redoutons le plus c’est qu’il ait utilisé le CA pour blanchir de l’argent ! » a déclaré l’avocat.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...