Quand un juge se transforme en « samaritain » !

Le tribunal cantonal de Moknine a été, hier, mercredi 27 septembre, le théâtre d’un geste peu commun de la part du juge. Le contentieux opposait une femme à une société de téléphonie mobile.

Cette dernière avait intenté une action en justice contre sa cliente pour n’avoir pas honorée ses engagements financiers. Il s’agissait d’arriérés non payés et que la bonne femme devait à la société en question.

La bonne femme en question était présente à l’audience en question. Et là, elle a expliqué au juge les raisons qui l’ont empêché de respecter ses engagements. Elle a expliqué au juge sa situation fort difficile et sa pauvreté. Elle a déclaré que son époux était gravement malade, et donc il était dans l’incapacité de subvenir aux besoins de sa famille, alors que son enfant, un garçon, s’était suicidé !

Devant cette situation dramatique, le juge a pris l’initiative réunir la somme due par la bonne femme en question en audience. Il a commencé par tâter ses propres poches, puis s’est rabattu sur les présents, avocats, employés du tribunal, policiers et même des citoyens pour réunir la somme demandée et payer la société créancière.

Un magnifique geste de solidarité et de grandeur d’âme de la part d’un magistrat imbu de grandes valeurs. Merci Monsieur, tout en espérant que la société concernée renonce à toucher cette réparation, rende leur argent à ses propriétaires et efface l’ardoise de la dame en question. Ce serait là-aussi un superbe geste !

Commentaires: