Loi de réconciliation : Pour le Front Populaire, il s’agit d’un « putsch constitutionnel »

L’adoption du projet de loi sur la réconciliation dans le domaine administratif représente une trahison aux principes de la Révolution, a souligné, ce vendredi 15 septembre 2017 le Front Populaire estimant qu’il fallait lutter contre ladite loi par tous les moyens légitimes”.

Dans un communiqué rendu public, le Front a dénoncé un ” putsch constitutionnel ” mené par la coalition au pouvoir et ses partisans en allusion à l’adoption de la loi ” controversée ” sur la réconciliation, rapporte l’agence TAP.

” Cette loi est contraire aux dispositions de la Constitution et de la loi sur la Justice transitionnelle dans la mesure où elle favorise l’impunité “, a déploré le parti.

D’après le Front populaire, cette loi est un pas en avant vers la clôture des dossiers d’assassinats politiques et d’envoi des jeunes vers les zones de conflits.

” Le président de la République assume l’entière responsabilité des conséquences pouvant découler du passage de cette loi, jugée inconstitutionnelle “, a-t-il noté.

Commentaires:

Commentez...