La Tunisie se penche sur les étudiants subsahariens

Suite à l’initiative du Tunisia Africa Business Council, le ministre chargé des relations avec la société civile Mehdi ben Gharbia, a réuni les représentants du TABC, de l’AESAT (Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie), du ministère de l’intérieur, du ministère des affaires étrangères et du ministère de l’enseignement supérieur, pour focaliser sur les problèmes rencontrés par les étudiants et stagiaires subsahariens en Tunisie et leurs conditions d’accueil.

Mack Arthur Deongane Yopasho, président de l’AESAT, a exposé les difficultés rencontrées par les étudiants subsahariens et a insisté surtout sur les problématiques de cartes séjour, pénalités, visas et hébergement, rapporte l’agence TAP.

Le président de TABC, M. Bassem Loukil, a exprimé le souhait de travailler main dans la main, gouvernement, société civile, universités et étudiants, pour résoudre ces problèmes avant la prochaine rentrée universitaire et il a annoncé que l’un des objectifs de l’organisation par TABC du Tunisian_Africain_Empowerment_Forum, le 22 et 23 Août 2017 au palais des Congrès, est de promouvoir la Tunisie pour attirer les étudiants et stagiaires de l’Afrique subsaharien, cet objectif ne peut être réalisé sans la lever des obstacles administratifs.

D’autres réunions seront programmées entre les différentes parties concernées à partir de la semaine prochaine pour avancer concrètement sur la résolution des problèmes rencontrés par les étudiants et stagiaires subsahariens.

Commentaires:

Commentez...