Tunis : La guerre contre l’anarchie se poursuit

Le gouverneur de Tunis, Omar Mansour, avait promis d’éradiquer toute forme d’anarchie dans son gouvernorat et ce juste après la fête de l’Aid. Il semble être déterminé à tenir ses promesses, car, pour le quatrième jour consécutif, la guerre contre l’anarchie se poursuit à Tunis.

Dans la nuit d’hier jeudi 29 juin 2017, les unités de la police municipale et les agents du district de l’Ordre de Tunis ont organisé une campagne d’élimination de tous les aspects nuisant à l’image de la Capitale, et ce en présence de Mansour, une campagne qui a visé notamment les constructions illégales et les panneaux de publicité non-autorisés.

La grande campagne visant les étals anarchiques, avait été lancée dans la nuit du lundi 26 juin, les premiers points noirs ciblés étaient notamment le Souk Sidi Boumendil et d’autres endroits de la capitale.

Rappelons-le, dans un communiqué rendu public lundi 19 juin 2017, le gouvernorat de Tunis a mis en garde contre tout cas d’exploitation anarchique des lieux publics fixant un ultimatum de 5 jours aux vendeurs ambulants pour quitter ces lieux.

Commentaires:

Commentez...