Cheikhrouhou : « C’est le Tunisien qui va payer les interruptions de la production pétrolière »

S’exprimant hier jeudi 22 juin pour évoquer la situation de la production pétrolière et du gaz dans le sud tunisien, la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Héla Cheikhrouhou, a estimé que c’est le citoyen tunisien qui payera la facture des interruptions abusives de la production des hydrocarbures.

A cet égard la ministre a fait état d’un arrêt total de toute production des hydrocarbures dans le gouvernorat de Kébili, depuis début mai 2017, même avant celle de Tataouine. « 6% de la production de pétrole et 7% de la production nationale de gaz se sont arrêtés depuis cinq semaines », a-t-elle précisé, rapporte l’agence TAP.

Rappelons que Hela Cheikhrouhou, avait affirmé le 2 juin, que le gouvernement envisage d’augmenter le prix des carburants. Ces éventuelles augmentations seraient dues au fait de l’arrêt de production du pétrole dans le Sud tunisien.

Commentaires:

Commentez...