Le syndicat des forces de sécurité intérieure refuse la nomenclature de « police environnementale »

Le syndicat des forces de la sécurité intérieure a exprimé son refus quant à l’attribution du nom de « police » à la nouvelle unité lancée pour la protection de l’environnement.

Les agents de la police environnementale ne sont pas entraînés ni ont été recrutés sous la tutelle du ministère de l’Intérieur, souligne le syndicat, qui a également exprimé son étonnement quant à la mise à la disposition de ces agents des voitures, alors que plusieurs districts de police luttant contre le crime et le terrorisme ne n’en possèdent pas.

Rappelons que le secrétaire général du syndicat régional de la police nationale à Sfax a déclaré que les forces de l’ordre vont s’opposer au déploiement des agents de police environnementale.

« Tout agent qui opérera à Sfax sous la dénomination de police environnementale, sera immédiatement arrêté » avait-t-il affirmé.

DA

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...