Trois ministres du gouvernement Chahed soupçonnés de corruption, selon Hamma Hammami

Hamma Hammami

« Quand on lutte contre le corruption, il faut commencer par le haut de la pyramide, donc par le gouvernement », a estimé Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire.

Invité sur Mosaique fm, il a indiqué que la campagne de lutte contre la corruption menée par le Chef du gouvernement reste encore floue, car Youssef Chahed n’a pas précisé son plan d’action au peuple tunisien, ajoutant que cette guerre ne doit pas concerner uniquement certaines personnes.

Hammami a fait savoir que sur les 190 dossiers de corruption présentés récemment par le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, trois concernent des ministres du gouvernement Chahed, soupçonnés de corruption.

Selon lui, des PDG et des secrétaires d’Etat sont également soupçonnés.

DA

Commentaires:

Commentez...