Interdit au Liban, le film « Wonder Woman » sera projeté en Tunisie

Le Liban a décidé d’interdire la projection du blockbuster américain « Wonder Woman », dans lequel le rôle principal avait été attribué à l’actrice israélienne Gal Gadot. Les affiches du film ont été retirées de toutes les rues du pays.

Dans une déclaration accordée à l’AFP, le responsable de la Sûreté générale libanaise a indiqué que le ministère de l’Intérieur avait « décidé d’interdire la projection de ce film sur la base d’une recommandation du bureau de boycottage d’Israël au sein de la Ligue arabe », dont fait partie le Liban.

Il a justifié cette interdiction par la présence dans la superproduction américaine de l’actrice israélienne Gal Gadot qui en est l’héroïne.

Gal Gadot soutenait la guerre contre Gaza en 2014

En 2014, lors de l’opération israélienne meurtrière dans la bande de Gaza, l’actrice s’était exprimée sur sa page Facebook, en défendant et soutenant l’attaque :

« J’envoie mon amour à l’ensemble des citoyens israéliens, en particulier à ces garçons et filles qui risquent leur vie pour protéger ma patrie contre les acte horribles menés par Hamas, qui se cache comme des lâches derrière les femmes et les enfants », avait-elle écrit.

Interdit au Liban, à l’affiche dans d’autres pays

Le film sera projeté en Tunisie, Émirats arabes unis, Algérie ou Égypte durant le mois de juin.

I.B.

Commentaires:

Commentez...