Attentat de Sousse : Une britannique affirme s’être fait voler sa bague de mariage

Allison Heathcote avec son mari.
Allison Heathcote avec son mari

Une ressortissante britannique, qui a perdu son mari Philip lors de l’attentat de Sousse, a indiqué que sa bague de mariage lui avait été volée alors qu’elle était plongée dans un coma à l’hôpital.

Allison Heathcote, 50 ans, a été gravement blessée et a été placée dans un coma artificiel pendant un mois, rapporte The Times. Lorsqu’elle s’est réveillée, on lui a rendu ses affaires, mais sa bague et d’autres bijoux d’une valeur de 5000 livres, soit près de 14.000 dinars manquaient, selon elle.

« Je me souviens que quelqu’un l’avait enlevée de mon doigt à l’hôpital », a-t-elle déclaré au Times. « Ces bijoux sont un héritage d’une génération à une autre dans la famille de Phil, ils étaient vraiment symboliques pour moi. On a informé la police. . . Mais je ne sais pas si quelqu’un a pris la peine d’enquêter », a-t-elle déclaré.

Malgré ce vol, Allison a salué les Tunisiens, disant qu’ils «ont tout fait pour essayer de l’aider».

Elle a ajouté qu’elle ne poursuivra pas la compagnie de voyage TUI. « Si les conseils du gouvernement disaient que c’était une destination sûre, ils agissaient sur les conseils du gouvernement », a-t-elle expliqué. « Comment peut-on arrêter un fou avec une arme ? ».

Rappelons que six policiers ont été inculpés de « non-assistance à personne en danger » dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Sousse. Ils ont tout de même été laissés en liberté jusqu’à la fin de l’enquête, alors que 14 autres personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...