Mort suspecte d’un nourrisson à l’hôpital de Sousse : La jeune résidente libérée

hopital

Le chargé de communication au sein du ministère de la Santé Chokri Nafti,  vient d’annoncer, sur la chaine El Hiwar Ettounssi, que la jeune résidente à l’hôpital Farhat Hached de Sousse a été remise en liberté ce lundi 6 février 2017.

La résidente a été été arrêtée sur fond d’une enquête entamée après la mort suspecte d’un nourrisson à cet hôpital.

Plus tôt ce lundi 6 février 2017, la ministre de la Santé Samira Meraï a réagit concernant l’affaire du bébé décédé et qui a été placé à la morgue de l’hôpital Farhat Hached de Sousse.

Meraï a indiqué que dès que l’affaire a été dévoilée, une enquête a été ouverte par son département pour déterminer les fautifs.

Selon les premières données et résultats, il n’y a aucune erreur médicale dans cette affaire. La ministre a ajouté que le souci réside en la façon avec laquelle le staff médical s’est comporté avec le père du bébé. « L’enquête est toujours en cours et s’il y a un dépassement, la punition suivra », a-t-elle ajouté.

Rappelons-le, des informations circulent depuis samedi 4 février évoquant la mort d’un nourrisson après avoir été placé pendant 16 heures à la morgue de l’hôpital Farhat Hached à Sousse, alors qu’il était encore vivant.

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed, avait ordonné le ministère de la Santé d’entamer une enquête pour déterminer les responsabilités, rapporte Mosaïque FM.

Commentaires:

Commentez...