Yassine Brahim dément toute intention de permettre aux investisseurs étrangers de posséder des terres agricoles

taLe ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Yassine Brahim a démenti hier jeudi 28 juillet, à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) toute « intention du gouvernement de permettre aux investisseurs étrangers de posséder des terres agricoles tunisiennes ».

Pour sa part, Iyed Dahmani, président de la commission des Finances à l’Assemblée des Représentants du peuple avait indiqué que les informations portant sur la validation de la loi relative à cette affaire sont infondées.

A rappeler que l’acquisition des terres agricoles par les étrangers a fait couler beaucoup d’encre durant les derniers mois.

Selon un rapport élaboré par l’Observatoire Tunisien de l’Économie (OTE), cette loi touche et menace à la souveraineté de l’État, vu que l’article 13 de la constitution indique que « les ressources naturelles appartiennent au peuple tunisien. L’Etat exerce sa souveraineté sur ces ressources au nom du peuple ».

KJ

Commentaires:

Commentez...