Moez Ben Gharbia dépressif ?!

Moez ben GharbiaLe porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Kamel Barbouch, a abordé dans une déclaration à l’agence TAP, l’affaire Moez Ben Gharbia. Selon Barbouch, le journaliste n’a pas fourni de déclarations utiles, au cours de son entretien avec le juge d’instruction, sur ce qu’il a déclaré dans la vidéo qu’il a posté il y a un mois sur Facebook et dans laquelle Ben Gharbia affirmait détenir des preuves sur les véritables auteurs des assassinats politiques en Tunisie.

Kamel Barbouch a aussi confié que Moez Ben Gharbia a présenté des documents prouvant qu’il souffre d’une dépression. En raisons de la gravité des déclarations du journaliste, un examen médical pourrait donc être imposé à Ben Gharbia et en fonction duquel le parquet décidera des mesures à prendre. Ben Gharbia pourrait être poursuivi pour diffamation. De plus, le journaliste regrette aujourd’hui ses déclarations.

Rappelons que dans un message publié, le 4 octobre, sur sa page Facebook illustré par une vidéo de près de 30 minutes, le journaliste menace de révéler l’identité des assassins de Chokri Belaid, Mohamed Brahmi, Tarek El Mekki, Faouzi Ben Mrad et Socrate Cherni et sur d’autres affaires terroristes, dont les attaques du Musée du bardo et de Sousse.

N.J.

Commentaires:

Commentez...