Touche pas à mon imam !

Comme Bécaud chantait la rose (*)
Moi je chante mon imam
Gare à celui qui me blâme
Car pour moi il n’y a qu’une chose :
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Des ministres qui s’en vont
Des partis au gré des vents
Et des lois escamotées
Au prix de la liberté
Tout cela ne me dit rien
Leur problème n’est pas le mien
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Le pays est menacé ?
La terreur est relancée ?
En quoi ça peut m’avancer ?
C’est pas une priorité
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Que dire de l’économie ?
Le pays cherche des crédits
Et s’adresse au FMI
Pour pouvoir rester en vie ?
Sur ça je n’ai pas d’avis
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Et qui parle du budget
Proposé à l’Assemblée ?
Ce n’est pas mon grand souci
Ni celui de mes amis
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Que faire de l’éducation
Pour qu’elle soit au diapason
De toutes les grandes nations ?
Pourquoi poser cette question ?
Pour moi il n’y a pas de raison
L’important
C’est l’imam l’important

**********

La jeunesse est sans boulot
Mais personne n’en dit mot
Ce n’est pas mon verre de thé
Et pourquoi m’en soucier ?
L’important
C’est l’imam l’important

**********

La culture va à vau-l’eau
Et le sport ne vole pas haut
Le tableau n’est pas très beau
Mais ce n’est pas mon gâteau
L’important
C’est l’imam l’important

**********

Touche pas à mon imam
Ni à la paix de mon âme
Voilà le plus important
Et c’est même le plus urgent
Pour le reste je m’en fous
Je ne suis pas assez fou
Pour m’occuper de questions
Qui inquiètent la nation
Mon imam avant toute chose
Tout le reste n’est que prose !

Adel LAHMAR


 

(*) Rappelez-vous la chanson de Gilbert Bécaud : «L’important c’est la rose » !

Commentaires:

Commentez...