En Grande-Bretagne des mouettes terrorisent la population

seagullDans le sud de l’Angleterre, des mouettes affamées volent de la nourriture des mains des passants et n’hésitent pas à être agressives. Certaines personnes ont même été blessées.

Les médias britanniques s’en donnent à cœur joie. Le Times parle de «mouettes tueuses», le Telegraph de mouettes «psychopathes» cannibales et le Daily Star affirme même que selon des experts, ces oiseaux vont attaquer et tuer des bébés. De quoi installer une véritable psychose.

Ce sont surtout les stations balnéaires de la côte sud anglaise qui sont prises pour cible. Le scénario a de quoi faire peur. D’après les témoins sur place, une mouette commence par foncer sur une personne avec de la nourriture à la main. Généralement, sous l’effet de la surprise, la personne fait tomber son en-cas. Et c’est là que d’autres mouettes arrivent en très grand nombre pour s’approprier le butin.

Comme elles sont assez agressives, il arrive que les victimes de ces vols soient légèrement blessées. Une victime raconte : «Tout à coup, j’ai senti un sifflement. J‘ai vu cette mouette venir sur moi. Elle m’a blessée sur le haut de la tête. Je ne voyais rien mis à part du sang. On aurait dit une scène du film Les Oiseaux d’Hitchcock. »

Même les animaux domestiques ne sont pas épargnés: une tortue et des chiens de petite taille seraient morts suite à des attaques de mouettes.

Pour Antoine Cubaixo, guide ornithologue, les humains sont responsables du comportement agressif des oiseaux.

«Normalement, les mouettes se nourrissent en pleine mer. En les nourrissant directement, nous leur avons donné de mauvaises habitudes et elles n’ont plus peur d’être en contact avec les humains».

Le premier ministre David Cameron a reconnu sur la BBC qu’il y avait un problème. Des mesures ont déjà été prises. Les lampadaires ont été repeints avec une peinture répulsive qui dissuaderait les mouettes de se poser. Les restaurants ont installé des parasols et certains proposent même à leurs clients des pistolets à eau pour se défendre.

Commentaires:

Commentez...