Affaire Anis Jelassi : Rejet des demandes de remise en liberté des accusés

La chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis a reporté au 10 mars 2015, l’examen de l’affaire de l’assassinat de l’adjudant de la Garde nationale Anis Jelassi afin d’interpeller tous les accusés, rapporte l’agence TAP.

Selon le porte-parole du Tribunal Sofiène Selliti toutes les demandes de remise en liberté présentées par les avocats des accusés ont été rejetées.

Soixante quinze personnes sont impliquées dans l’assassinat du martyr dont 32 arrêtées, 33 en cavale et 10 en liberté.

Anis Jelassi a été tué le 10 décembre 2012 lors d’affrontements avec un groupe terroriste près de Bouchebka dans la délégation de Feriana (Kasserine).

Commentaires: