Sort incertain pour Sofiane et Nadhir : Les journalistes sous le choc

Suite à la publication sur Internet ce jeudi 8 janvier d’un communiqué dans lequel la branche de Daech en Libye revendiquerait l’exécution des journalistes Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, information qui n’est pour l’instant ni démentie ni confirmée, une centaine de journalistes tunisiens, sous le choc, se sont rassemblées au local du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) à Tunis.

Visages crispés, dans l’attente d’une nouvelle venant infirmer ou confirmer l’exécution, les journalistes continuent à affluer, rejoints par des journalistes étrangers.

snjt lilia weslaty 2
L’attente angoissée des journalistes rassemblés au SNJT. Crédit photo : Lilia Weslaty

Des personnalités politiques se sont également rendues sur place, comme la juge et militante Kalthoum Kannou, ex-candidate à la présidentielle, les avocats Charfeddine Kellil, Saida Garrach, Khemaïs Ksila de Nidaa Tounes et Samir Bettaieb d’Al Massar.

Un rassemblement aura lieu demain, vendrdi 9 janvier, à 13h devant le Théâtre municipal de Tunis en soutien à Sofiane Chourabi et à Nadhir Ktari.

Commentaires: