Revendication des assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi à cinq jours des élections

jihadistes brahmi belaid
Capture d’écran de la vidéo.

Une vidéo intitulée « Une lettre aux Tunisiens » a été partagée, ce mercredi soir 17 décembre, sur les réseaux sociaux, sur laquelle on voit quatre jihadistes, se présentant comme des combattants de l’Etat islamique (1), revendiquer les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi :

[quote_box_center]

« Oui, taghout, c’est nous qui avons assassiné Chokri Belaïd et Brahmi. Et nous reviendrons en Tunisie, et nous assassinerons beaucoup parmi vous, et nous lèverons l’étendard ‘Il n’y a de Dieu que Dieu’. »

 [/quote_box_center]

« Entre vous et nous il y a les armes, et nous vous avons connu lâches au mont Chaâmbi et ailleurs », poursuit un dénommé Abou Mossab.

À cinq jours du second tour de la présidentielle, qui aura lieu le 21 décembre, choisissant la journée d’anniversaire de la Révolution tunisienne, ces jihadistes avertissent également les Tunisiens « contre les élections », appelant à ne pas voter.

La vidéo, publiée sur deux sites où la plus ancienne de leurs vidéos date de cinq jours plus tôt, a été ensuite reprise par des facebookers tunisiens. Le montage est plutôt élaboré, avec des photos de Brahmi, et Belaid, des soldats tunisiens, une urne, ..

Parmi les hommes présents sur cette vidéo, seuls trois sont visibles, et le quatrième se montre à peine. Les trois premiers hommes s’expriment l’un après l’autre. Ils se font appeler Abou Mossaâb, Abou Mohamed Ettounsi et Abou Mouqatel. Ce dernier ressemble fortement à Abou Bakr Al Hakim, recherché par le ministère de l’Intérieur.

Abou Bakr Al Hakim


(1)  L’Etat Islamique en Irak et au Levant ( ISIL : Islamic State of Iraq and the Levanta été proclamé en avril 2013 (après l’assassinat de Belaid). Le groupe sunnite est une fusion de l’Etat islamique en Irak, organisation liée à Al-Qaïda, et des islamistes syriens de Jabhat (front) Al Nosra.

Commentaires: