Le meurtrier présumé d’Afif Chebil aurait été arrêté en Tunisie

Afif ChebilSelon l’AFP, qui cite ce jeudi 11 septembre « des sources concordantes », le meurtrier présumé de l’étudiant tunisien Afif Chebil, dont le corps démembré a été retrouvé à Paris, aurait été arrêté en Tunisie après avoir tenté de se suicider.

Une source judiciaire à déclaré à l’AFP que le suspect se trouvait actuellement à l’hôpital sous surveillance policière.

Toujours selon l’AFP, qui a recueilli les témoignages de « sources proches de l’enquête » et de « sources proches de la famille de la victime », le suspect, un Tunisien vivant en France, serait originaire de Msaken (comme Afif Chebil) et aurait pu le tuer pour un motif financier ou passionnel. C’est la famille de la victime qui aurait parlé de ce suspect à la police.

La police française aurait retrouvé des empreintes digitales du suspect, mais ce dernier aurait eu le temps de revenir en Tunise, avant de tenter de se suicider en se jetant d’une falaise. C’est là, « sur la côte », qu’il aurait été arrêté.

Le corps d’Afif Chebil est arrivé hier soir en Tunisie. Le jeune homme devrait être inhumé demain vendredi 12 septembre.

Commentaires:

Commentez...