(Màj) Violents affrontements entre forces de l’ordre et salafistes à Kairouan

Kairouan Affrontements 4 28-03-2014

(Mise à jour) – De violents affrontements ont lieu actuellement, dans la cité de Menchia à Kairouan, entre des agents des forces de l’ordre et des salafistes. Les heurts ont commencé après l’intervention des forces de l’ordre pour déposer l’imam d’une mosquée, rapporte Sabra FM.

D’après la radio locale, des jeunes extrémistes, de la cité Ennour, à El Menchia, ont attaqué le poste de police avec des jets de pierres. Les forces de l’ordre ont riposté par du gaz lacrymogène. La radio rapporte, aussi, d’après une source policière, que les protestataires ont incendié des pneus pour fermer la route du stade Hamda Laouani.

Les affrontements ont éclaté après l’interdiction faite à Seifeddine Raïs, ancien porte-parole de l’organisation classée terroriste, Ansar Achariaa, et Aymen Briki d’effectuer le prêche du vendredi dans la mosquée Abderrahmane Ben Aouf à Al Menchia.

Outre les pierres, les assaillants ont jeté des cocktails Molotov sur les forces de l’ordre, lesquels ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogène, rapporte la même page.

D’importants renforts sécuritaires sont attendus à Kairouan.

Dans un communiqué publié il y a de cela près de deux heures, le ministère de l’Intérieur a indiqué, pour sa part, qu' »après la prière de ce vendredi dans un des mosquées d’El Menchia, un groupe d’extrémistes religieux a tenté d’attaquer un des postes de police exprimant leur rejet du nouvel imam, nommé par le ministère des Affaires religieuses ». Des membres de ce groupe ont été arrêté, a ajouté le ministère de l’Intérieur, sans en préciser le nombre.

Commentaires:

Commentez...